MAITRESSE ALTEA DOMINATRICE
Paris / France
06 03 03 12 57
Montreux / Suisse
079 935 20 10
Maitresse ALTEA dans vos favoris |Maitresse ALTEA en page de démarrage |Contact mail |English website click here | Affiliation Allopass Webmaster
Maitresse Altea Dominatrice à ParisMaitresse Altea Dominatrice à Paris
"La plus sévère des dominatrices"
06 03 03 12 57
Pour prendre rendez-vous ou pour vous renseigner
079 935 20 10
Maitresse Altea Dominatrice à ParisMaitresse Altea Dominatrice à Paris
Maitresse Altea | Mes esclaves | Mes photos | Mon donjon | Mes pratiques | Mon blog | Mes liens | Zone membres | Domination au téléphone | Boutique Sado-Maso
l'humiliation ultime
-
Il me proposait le fantasme suivant: arriver chez moi, en s'étant mis juste avant un microlax (lavement pour les néophytes), une couche au cas où, et je le présentais à une amie dans le salon. Il nous servait selon notre bon vouloir, et bien sur je lui interdisais d'aller aux toilettes. Jusqu'au moment où....... il ne pouvait se retenir. Il sait que je ne supporte pas la scato, ni mon amie, aussi, afin de ne pas nous froisser, cette opération pouvait se faire au moment où il partait. Mais je lui ai réservé une surprise.  En arrivant, je le fais se deshabiller, puis je le présente à mon amie. Je lui raconte brièvement les fuites de mon soumis, lui étant tête basse, pas très fier d'être en caleçon au milieu du salon. Afin d'amuser mon amie, je le fais aller en vitesse à la salle de bain, et lui montre ce que je vais faire. Je change l'embout de la douche afin d'en faire un bel instrument de lavement. Mon soumis ouvre des yeux paniqués, car ce n'était pas prévu, il a peur, et ne veut pas aller dans la baignoire. Mon amie bloque la porte et je le pousse dedans, le penche en avnt et lui ouvre les fesses. Je laisse couler l'eau pendant 10 bonnes secondes. Là, je lui conseille d'aller mettre sa couche, car bien sur je ne supporterai en aucun cas une fuite quelconque. Retour au salon, et là, à genoux et transpirant à grosses gouttes, il doit nous masser les pieds. D'abord mon amie, il a l'air de bien se retenir, aussi avant qu'il ne me masse mes pieds, je le fais aller dans le donjon, et je lui enfile un microlax en plus du lavement précédemment fait. Le retour dans le salon est de suite plus hésitant. Il commence à être trempé des pieds à la tête, se tortille, et enfin me demande d'aller aux toilettes. Pas question bien sur, il doit finir mon massage. Il ne sait plus comment se mettre, et le voir transpirer à grosses gouttes nous laisse supposer qu'il est au bord de l'explosion. Mon amie a l'idée de le promener un peu dans l'appartement, ce qui l'achève carrément. Et là, debout dans le salon, raide comme un piquet, il se met les mains sur les yeux, honteux au dernier degré car se qui devait se passer est en train de se passer.  Nous nous moquons bien de lui, autant de ce qu'il vient de faire, que de voir son attitude. Je le fait filer d'abord aux wc, puis il doit se laver dans la salle de bain; nous assistons au demeurant à ses ablutions, ce qui le gêne également. Nous le punissons ensuite sévèrement pour ce quil a fait. Et lorsque ses fesses sont bien rouges, et qu'il pense en avoir terminé, je le fais asseoir sur une chaise, face à nous, jambes écartées. Je lui ordonne de se masturber. Le tout en nous regardant dans les yeux. Là, c'est trop pour lui, nos regards braqués sur lui le fond presque fondre en larmes. Il ne peut pas nous dit-il, pitié, Maîtresses, il ne peut pas bander, il ne peut pas jouir, c'est trop humiliant pour lui. Alors, mon amie et moi commençons les enchères. Si il ne peut pas, ce sera 10 coups de cravaches x par deux maîtresses, cette idée le décide à commencer à se masturber. Nous continuons à 15 coups car il ne se donne pas vraiment de la peine, et s'arrête sans cesse pour se plaindre et demander pitié. Puis 20 coups, et là nous rions toutes les deux car soudain il est plus actif. Il jouira quand même, mort de honte, rouge comme un coquelicot, sous nos sourires narquois. Je dois avouer que j'ai hésité une seconde à lui refaire un lavement avant qu'il ne parte, (avec bien sur), mais bon, point trop n'en faut. 
Toutes les pratiques et tous les scénarios peuvent être envisagés du soft au très hard
  • Adoration
  • Agrafes
  • Bondage
  • Boxe
  • Canne anglaise
  • Chasteté
  • Chatouilles
  • Cigarettes
  • Cire de bougie
  • Couture
  • Crachats
  • Cravache
  • Dévotion
  • Dilatation anale
  • Dressage
  • Ecartellement
  • Education
  • Enfermement
  • Electricité
  • Etirements
  • Etouffements
  • Féminisation
  • Fessées
  • Fétichisme
  • Fist fucking
  • Flagellation
  • Fouets
  • Humiliations
  • Gifles
  • Griffures
  • Immobilisation
  • Insultes
  • Interrogatoires
  • Jeux de roles
  • Kick boxing
  • Lavements
  • Lutte mixte
  • Marquage au fer
  • Martinet
  • Médical
  • Piercings
  • Piétinements
  • Privation sensorielle
  • Rasage intime
  • Scarifications
  • Scénarios
  • Sodomies
  • Sondes urinaires
  • Soubrette
  • Suspension
  • Tonte
  • Torture
  • Travestissement
  • Uro
  • en dehors de tout ce qui est scato, babyphilie et zoophilie.
    eXTReMe Tracker